Théâtre Marcellus, Roma
Théâtre Marcellus, Roma

Yves Ouallet

 

Après m’être évadé hors des études scientifiques (mathématiques, physique) et avoir fui la médecine, j’ai étudié l’histoire et la littérature. En musique et en philosophie, je suis resté autodidacte – mais elles ont plus compté pour moi que tout le reste. Après avoir enseigné le français et l’histoire des arts en lycée, je suis devenu enseignant-chercheur en Littérature générale et comparée et en Littérature française des 20ème et 21ème siècles à l’Université du Havre. Ce fut l’occasion de quelques travaux universitaires, mais je préfère les hypothèses aux thèses. Je médite seulement des conjectures (l’identité poétique, la pensée errante, le désoubli).

Mon histoire a longtemps été celle de mes lectures et de mes musiques. J’ai désormais tendance à remonter le temps plus qu’à le descendre. J’aime Montaigne et j’admire Pascal. Pyrrhon, Diogène le Cynique, Epicure, Epictète, Zhuangzi, Laozi me manquent.

La musique ne m’a jamais quitté.

La peinture me fascine.

 

Mais vivre – vivre le monde entier est aujourd’hui mon unique souci, ou plutôt : ma joie.

J’ai la nostalgie de la nature.

 

J’ai désormais un projet : redevenir sauvage.

Sauvage dans la nature.

Sauvage dans l’écriture.

Sauvage dans la parole.

 

Et même, oserai-je l’avouer ?

Sauvage dans la pensée.

 

Œuvres disponibles :